fbpx
Partagez cet article

Le métier de coach sportif est de plus en plus apprécié et demandé. A tel point que la concurrence commence à être rude dans certaines régions. Vous l’avez bien compris et vous souhaitez avoir des pistes pour améliorer votre entreprise ? Vous allez vous lancer et vous voulez avoir des bases solides ? C’est dans ce contexte de forte concurrence que DOMICIL’GYM® vous donne des conseils pour répondre à la question que vous vous posez : « Coach sportif, comment développer son activité ? »

Bien définir son Business Plan

C’est la chose primordiale. Afin de développer votre activité, il vous faut définir un business plan efficace. Comment faire ? Une méthode simple peut vous aider à poser les bases de ce dernier : le QQOQCP.

  • Quoi ? On parle ici des prestations que vous allez vendre. Souhaitez-vous vous spécialiser dans un domaine particulier (préparation physique, réathlétisation, perte de poids, …), dans un sport (football, rugby, athlétisme, randonnée, …) ou apporter un service plus global à vos clients ? Vous souhaitez travailler en salle de sport, à domicile, en club, en association ou dans vos propres locaux ?
  • Qui ? Quelle est votre cible type ? Vous souhaitez travailler avec des typologies de clients particulières (sportifs, séniors, femmes, handicapés, …) ou cela n’a pas d’importance pour vous ? Coaching seul ou en groupe ?
  • Où ? Dans quelle zone géographique souhaitez-vous implanter ? Il faut prendre en compte les frais de déplacement sur cette zone, la concurrence, les opportunités et les tarifs proposés sur la zone. Une étude de zone et de concurrence doit être réalisée afin de s’assurer que la zone est rentable. Il faut donc étudier la population, la demande et la concurrence. Cette étude vous aidera également à définir un prix adapté au marché.
  • Quand ? Il faut prendre en compte non seulement les horaires quotidiens mais également les saisonnalités. En effet, une grande partie de la clientèle des coachs sportifs sont des personnes qui ont un emploi. Il faut donc se rendre disponible tôt le matin, le midi et en fin de journée voire même début de soirée si on veut remplir son emploi du temps. En termes de saisonnalité, il faut aborder son business plan en réfléchissant aux pertes de chiffres d’affaires liées aux vacances scolaires.
  • Comment ? Cette question peut aborder deux points distincts : le matériel utilisé mais aussi la partie commerciale. Pour le premier, on réfléchit à comment donner ses cours, de quel matériel s’équiper pour atteindre les objectifs fixés. La seconde partie englobe la partie commerciale. Comment obtenir des clients ? Comment se vendre auprès des clients (discours de vente à avoir) ? Quels moyens de paiement utiliser : RIB, chèque, liquide, application, site avec paiement intégré ?
  • Pourquoi ? Dans votre cas, ce point peut vous permettre de valider une dernière fois vos motivations sur ce projet. Pourquoi se lancer dans ce défi plutôt qu’un autre ? N’hésitez pas à le relire si vous avez une baisse de motivation quelques mois après le lancement du projet !

Être visible

On l’a dit, on le répète. Dans le monde actuel, le coach sportif ne peut pas vivre sans un être visible. Afin de communiquer au mieux sur son entreprise, il vous faut réaliser un personal branding. C’est-à-dire un marketing de soi-même. Comment ? En suivant les 3 étapes suivantes :

  • Se connaitre : Forces/Faiblesses, votre valeur ajoutée.
  • Se Faire Connaître : utiliser la force des réseaux sociaux et promouvoir vos expériences (diplômes et expériences professionnelles).
  • Se Faire Reconnaître : développer une réputation et une e-réputation.

Il vous faudra ensuite une stratégie de communication pour optimiser votre visibilité. Avant toute chose, il vous faut un logo et un nom accrocheur et vendu comme une marque déposée. Ensuite, il vous faudra des cartes de visites pour les distribuer et créer un premier réseau. Il vous faut ensuite créer un site internet en guise de vitrine. Ce dernier doit vous ressembler et présenter les différentes prestations que vous êtes en capacité d’offrir. Il sera bien souvent la première image de vous pour les potentiels clients. Il doit également être référencé pour être vu. Il faut donc investir sur le référencement et apparaitre sur les premières lignes des recherches Google. De plus, il vous faudra faire vivre vos réseaux sociaux. A ce jour, le réseau le plus utile à la profession est Facebook. Postez donc des photos/vidéos de coaching. Attention si les visuels captent énormément l’attention des internautes, il vous faut des photos de qualité sous peine de faire de la mauvaise pub. Enfin, votre véhicule peut être un support de communication. En effet, vous allez être amené à faire de la route et vous pouvez gagner des clients en allant d’un coaching à un autre.

Se différencier

Nous avons dit que la concurrence commençait à être importante sur certaines zones. Il faut donc savoir se différencier. Cette différence peut venir de la visibilité que vous gagnez grâce au travail effectué sur les points vus précédemment. Mais elle peut également se faire sur les prestations de services que vous offrez. Ainsi un coach qui propose des méthodes différentes et/ou innovantes peut se démarquer de la concurrence. Il faut garder en tête qu’un client qui fait appel à un coach sportif a besoin d’être suivi et de manière individualisée. Ainsi en offrant non seulement un travail physique mais aussi toute une batterie de tests (initiaux/intermédiaires/finaux) ainsi que des conseils complémentaires (nutrition, hydratation, soins, …) vous allez construire un sentiment de sécurité qui fera que l’internaute deviendra et restera votre client.

Il existe plusieurs autres méthodes de travail et services qui feront que vous vous différencierez de la concurrence, à vous de construire et de proposer les vôtres. Il faut s’adapter à la personne en face de vous et lui proposer l’expérience client la plus adaptée à sa personnalité.

Enfin, vous pouvez vous différencier par les avantages annexes que vous proposez : réduction dans une boutique de sport, chèque cadeaux, accès à une plateforme de réduction, … Ce sont des petits plus qui augmenteront la satisfaction du client.

Se former

Afin de vous différencier et de rester à la pointe du développement vous pouvez vous former. En effet, il existe énormément de formations qui vous permettront d’ajouter des compétences à votre profil.

Par exemple, vous pouvez vous former sur de nouvelles pratiques (Taï-Chi, pilates, yoga) et renforcer vos compétences et votre grille de service. Vous pouvez également vous former sur des domaines annexes et complémentaires au métier de coach sportif comme la nutrition par exemple. Enfin, de nouveaux outils et de nouvelles pratiques apparaissent chaque année. En se formant sur ces derniers, vous serez toujours en capacité de proposer de ce qu’il se fait de mieux.

Pour ces formations, il vous faut savoir qu’elles peuvent vous être financées. Que vous soyez salarié ou autoentrepreneur, vous avez le droit à un compte de formation. S’il est bien connu chez les salariés, il reste très peu connu et utilisé chez les autoentrepreneurs. Si c’est votre cas, il vous faut vous rapprocher de la FIF PL.

Avoir des ambassadeurs

Cela s’apparente à avoir une équipe de commerciaux. En effet en créant un réseau avec des personnes influentes dans sa zone d’intervention, on peut avoir des résultats. Par exemple, en travaillant en lien étroit avec un kiné, un médecin ou encore un pharmacien, vous pouvez facilement faire de la mise en relation : le médecin vous conseille auprès de ses patients et vous le recommandez auprès de vos clients. Ce schéma peut également s’établir avec vos clients qui vous recommanderaient à leur entourage. Il permet, en tout cas, de passer certaines barrières. En effet, tout le monde fait plus facilement confiance à une personne qui lui a été conseillé et dont il a vu les résultats.

Concernant ces ambassadeurs et afin de faciliter la venue de nouveaux prospects, vous pouvez créer des bons de parrainages avec des séances offertes. Ainsi, vous connaitrez l’efficacité réelle de ce réseautage et vos compétences feront que les prospects s’engageront suite à cette séance offerte.

Fidéliser votre clientèle

La recherche de nouveaux clients est importante voire primordiale. Mais il ne faut pas pour autant délaisser la clientèle qu’on a déjà. En effet, fidéliser votre clientèle vous coutera moins cher et vous permettra de remplir votre emploi du temps de façon stable et régulière. Le taux de fidélisation est également un indicateur de qualité et peut être un argument de vente supplémentaire.

Comment fidéliser sa clientèle ?

La première des erreurs à éviter est de fixer des objectifs trop hauts ou trop bas. N’oubliez pas, vous avez un rôle de conseiller et c’est à vous de revoir à la hausse ou à la baisse les objectifs initiaux de votre client. En fixant des objectifs non adaptés, il sera déçu et considérera soit que vous n’avez pas su l’amener aux résultats escomptés soit qu’il n’a pas progressé. Dans les deux cas, il ne sera pas satisfait, ne continuera pas à travailler avec vous et pourrait vous faire une mauvaise publicité.

Afin de fidéliser votre clientèle, il vous faut adopter un comportement d’accompagnateur pendant la séance mais également avant et après cette dernière. Soyez acteur à 100%. Avant et après la séance, intéressez vous à votre client. Cela vous permettra d’adapter les séances prévues aux conditions dans lesquelles se trouve la personne. Vous créerez également un climat de confiance. Pendant la séance, n’hésitez pas à encourager, féliciter, replacer votre client. Ne soyez pas inactif. Petit conseil, afin d’adopter un comportement d’égal à égal, mettez vous toujours à la même hauteur et toujours visible de votre client. Par exemple, s’il est allongé, mettez vous à genoux.

Enfin, des actions commerciales peuvent permettre de fidéliser sa clientèle. Comme vu précédemment, des séances offertes, des bon de parrainage, des tarifs adaptés en fonction du nombre de personnes et d’heures de cours, des réductions dans des magasins partenaires sont autant de bonus pour le client. Vous pouvez également créer une newsletter. Cette dernière peut permettre à vos clients de voir ce que vous êtes avec les autres clients, de connaitre les bons plans et d’avoir des informations complémentaires si vous prenez le temps d’écrire un article par newsletter. Cet article peut traiter de différents sujets tels que la nutrition, la prévention des TMS et toutes les problématiques auxquelles vous êtes souvent confrontées.

DOMICIL’GYM®, franchise coach expert forme et santé

Et si la solution pour développer votre business était de nous rejoindre ? Créée il y a plus de 25 ans, notre réseau compte aujourd’hui plus de 115 coachs sportifs. Chaque coach dispose d’une zone d’exclusivité sur laquelle nous réalisons une étude de zone et de concurrence pour s’assurer de la bonne viabilité du projet.

Nous mettons à profit ces 25 années d’expérience et cette force de réseau pour proposer, non seulement une expérience client mais également une expérience coach sans égal. Formations, accompagnement, visibilité, outils exclusifs, avantages CE, boutique interne, séminaires, partenariats… Nous avons mis au point un système qui permet à nos coachs de s’épanouir et de se développer rapidement : les salaires oscillent entre 2500€ et 4500€ net/mois/franchisé.


Vous voulez que votre projet professionnel prenne un tournant ? Vous voulez développer votre business ? L’idée de rejoindre un réseau de franchises dynamiques et en plein essor vous tente ? Vous voulez en savoir plus sur le statut de coach sportif franchisé DOMICIL’GYM® ? Venez participer à nos formations de 2 jours pour vous rendre compte des nombreux avantages à rejoindre notre réseau. Alors n’hésitez plus et contactez-nous.


devenir coach sportif
Partagez cet article