La gym hypopressive pour dénouer les intestins

Les techniques hypopressives ainsi que la gym hypopressive ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es au dĂ©but des annĂ©es 1980 par le Dr Marcel Caufriez, docteur en kinĂ©sithĂ©rapie belge spĂ©cialisĂ© en Sciences de la MotricitĂ© et RĂ©adaptation. Cette mĂ©thode fait ses preuves et permet d’amĂ©liorer la tonicitĂ© abdominale mais aussi de dĂ©nouer les intestins et donc d’amĂ©liorer le transit. […]
Team Domicil'Gym ‎ ‎ ‎|
‎ ‎ ‎ ‎20 April 2024
Table des matières
Partager

Les techniques hypopressives ainsi que la gym hypopressive ont été créées au début des années 1980 par le Dr Marcel Caufriez, docteur en kinésithérapie belge spécialisé en Sciences de la Motricité et Réadaptation. Cette méthode fait ses preuves et permet d’améliorer la tonicité abdominale mais aussi de dénouer les intestins et donc d’améliorer le transit.

Qu’est ce que la gym hypopressive ?

Il s’agit en fait d’un travail respiratoire combiné à un travail postural : il faut maintenir une apnée respiratoire tout en conservant des postures spécifiques.

Comment bien respirer pour gainer le ventre avec la gym hypopressive ?

Vous cherchez à tonifier votre ventre et améliorer votre posture ? La respiration hypopressive, souvent pratiquée dans le cadre de la gym hypopressive, est une technique efficace pour y parvenir. Voici comment vous pouvez commencer :

  • Adoptez la bonne posture : debout ou assis, assurez-vous que votre dos est droit et vos Ă©paules relâchĂ©es.
  • Expirez profondĂ©ment : expirez tout l’air de vos poumons, en vous concentrant sur le retrait du ventre vers la colonne vertĂ©brale.
  • Bloquez la respiration : après avoir expirĂ©, bloquez votre respiration et aspirez le ventre en dedans sans inhaler de l’air.
  • Maintenez la position : gardez cette position aussi longtemps que confortablement possible, puis relâchez doucement.

Cette mĂ©thode aide Ă  renforcer le transverse, le muscle profond de l’abdomen, ce qui est essentiel pour un ventre plat et une bonne stabilitĂ© du tronc.

La respiration hypopressive : mode d’emploi

Vous inspirez en gonflant la cage thoracique puis vous expirez tout l’air. En fin d’expiration, vous faîtes une apnée pendant laquelle vous réalisez une « fausse inspiration », c’est la respiration hypopressive.

Vous pouvez vous placer debout (photo ci-jointe), assis en tailleur ou lotus, allongé sur le dos ou encore à quatre pattes tout en cherchant toujours l’auto-grandissement de la colonne vertébrale. Le placement des bras devient alors important pour augmenter le travail postural.

Quelle est la méthode de respiration hypopressive de Gasquet ?

La méthode de Dr. Bernadette de Gasquet est une approche révolutionnaire qui intègre la respiration hypopressive pour améliorer la santé posturale et périnéale. Voici les principes clés :

  • Respect du corps : chaque exercice doit ĂŞtre effectuĂ© sans douleur et avec respect des alignements naturels du corps.
  • Coordination respiration-mouvement : les mouvements sont coordonnĂ©s avec des phases de respiration spĂ©cifiques pour optimiser l’efficacitĂ© des exercices.
  • Protection du pĂ©rinĂ©e : les techniques visent Ă  prĂ©venir la descente d’organes et Ă  renforcer le plancher pelvien, notamment après un accouchement.

En intégrant ces principes dans votre routine, vous pouvez non seulement améliorer votre forme physique, mais aussi protéger et renforcer votre structure corporelle interne.

Les bienfaits de la respiration hypopressive

L’intérêt de pratiquer cette respiration hypopressive est multiple. D’abord, elle permet de tonifier la paroi abdominale et le plancher pelvien mais aussi de calmer les douleurs lombaires. Elle permet également de prévenir la descente d’organes et l’incontinence urinaire. Elle favorise le transit et s’avère bien utile en cas de trouble de la digestion. Cela va compresser les intestins et les « masser », vous en ressentirez les bienfaits du confort intestinal.

Quels sont les bienfaits spécifiques de la respiration hypopressive après accouchement ?

Après un accouchement, le corps de la femme a besoin de récupérer et de se renforcer, surtout au niveau du ventre et du plancher pelvien. La respiration hypopressive offre des bienfaits adaptés à cette phase de rétablissement :

  • RĂ©duction du diastasis des rectus : cette technique aide Ă  rapprocher les muscles abdominaux qui peuvent s’Ă©carter pendant la grossesse.
  • Renforcement du plancher pelvien : elle contribue Ă  la prĂ©vention et au traitement de l’incontinence urinaire post-partum.
  • AmĂ©lioration de la posture : elle aide Ă  corriger la posture, souvent altĂ©rĂ©e par la grossesse et les soins du nouveau-nĂ©.
  • RĂ©duction de la taille du ventre : en tonifiant les muscles abdominaux profonds, cette mĂ©thode peut aider Ă  “retrouver la ligne” plus rapidement.

Les abdominaux hypopressifs sont-ils dangereux ?

Les abdominaux hypopressifs, quand pratiqués correctement, sont généralement très sûrs. Cependant, comme pour toute activité physique, il y a quelques précautions à prendre :

  • Consultation prĂ©alable : il est conseillĂ© de consulter un professionnel de santĂ©, notamment après un accouchement, pour s’assurer que la pratique est adaptĂ©e Ă  votre condition physique.
  • Technique appropriĂ©e : une mauvaise pratique peut entraĂ®ner des tensions inappropriĂ©es, d’oĂą l’importance de se faire accompagner par un spĂ©cialiste lors des premières sĂ©ances.
  • Écoute du corps : il faut toujours ĂŞtre attentif aux signaux du corps et Ă©viter les douleurs, particulièrement dans le dos ou le bassin.

Combien de temps faut-il pratiquer la respiration hypopressive pour voir des résultats ?

Les résultats de la respiration hypopressive peuvent varier selon les individus, mais avec une pratique régulière, des améliorations peuvent être observées en quelques semaines :

  • FrĂ©quence recommandĂ©e : pratiquer 10 Ă  15 minutes par jour, 3 Ă  5 fois par semaine.
  • Observation des premiers effets : gĂ©nĂ©ralement, après environ 4 Ă  6 semaines de pratique rĂ©gulière.

Abdos hypopressifs : Quels résultats peut-on attendre et au bout de combien de temps ?

Les abdominaux hypopressifs sont efficaces pour améliorer la force du tronc et la posture. Voici ce que vous pouvez espérer :

  • Renforcement abdominal : vous pourriez commencer Ă  sentir une diffĂ©rence dans la fermetĂ© de votre ventre après environ 4 semaines.
  • AmĂ©lioration posturale : les bĂ©nĂ©fices sur la posture peuvent ĂŞtre remarquĂ©s relativement rapidement, surtout si la pratique est quotidienne.
  • BĂ©nĂ©fices Ă  long terme : pour des rĂ©sultats plus profonds et durables, un engagement rĂ©gulier sur plusieurs mois est recommandĂ©.

En incorporant ces techniques dans votre routine quotidienne, vous pouvez non seulement voir des amĂ©liorations esthĂ©tiques mais Ă©galement bĂ©nĂ©ficier d’une meilleure santĂ© gĂ©nĂ©rale et d’un bien-ĂŞtre accru.

Déroulé d’une séance de gym hypopressive

  • En gĂ©nĂ©ral, on prĂ©conise 20 Ă  30 minutes de travail hypopressif Ă  rĂ©aliser en dehors du temps de digestion.
  • Il faut compter un certain nombre de sĂ©ances pour maĂ®triser le principe.
  • Le ressenti au niveau intestinal peut ĂŞtre immĂ©diat. Pour les personnes sujettes Ă  la constipation, la gym hypopressive est une rĂ©elle alternative Ă  la prise de mĂ©dicaments.
  • Pour obtenir des rĂ©sultats sur la tonicitĂ© abdominale, il faut compter environ 10 sĂ©ances lorsque la technique est maĂ®trisĂ©e.
  • Les sĂ©ances doivent ĂŞtre rĂ©alisĂ©es par un encadrement diplĂ´mĂ© pour acquĂ©rir des bases solides et maĂ®triser la technique. Vous pourrez ensuite reproduire ces exercices chez vous !

Comment intégrer la gym hypopressive dans un programme de rééducation périnéale ?

Pour intégrer efficacement la gym hypopressive dans un programme de rééducation périnéale, suivez ces étapes :

  • Consultation initiale : commencez par une Ă©valuation avec un spĂ©cialiste pour adapter les exercices Ă  vos besoins spĂ©cifiques.
  • Apprentissage des bases : familiarisez-vous avec les techniques de respiration hypopressive sous la supervision d’un professionnel.
  • IntĂ©gration progressive : incorporez graduellement les exercices dans votre routine quotidienne, en augmentant la durĂ©e et l’intensitĂ© au fil du temps.
  • Suivi rĂ©gulier : assurez-vous de faire des suivis avec votre thĂ©rapeute pour ajuster les exercices selon votre progression et vos sensations.

Pourquoi la respiration hypopressive est-elle efficace pour le renforcement des muscles pelviens ?

La respiration hypopressive est particulièrement efficace pour le renforcement des muscles pelviens car :

  • RĂ©duction de la pression intra-abdominale : cette technique diminue la pression sur le pĂ©rinĂ©e, ce qui aide Ă  son renforcement sans risque de surcharge.
  • Activation ciblĂ©e : elle cible spĂ©cifiquement le transverse de l’abdomen, un muscle profond qui soutient les organes pelviens.

Comment associer respiration et gym hypopressive pour maximiser les bienfaits ?

Pour maximiser les bienfaits, combinez respiration et mouvements de manière cohérente :

  • Respiration synchronisĂ©e : exĂ©cutez les mouvements pendant les phases de respiration contrĂ´lĂ©e pour renforcer l’efficacitĂ© de chaque exercice.
  • Variation des postures : utilisez diffĂ©rentes postures (debout, assis, Ă  quatre pattes) pour travailler divers groupes musculaires.

Quels sont les exercices d’abdo hypopressif Ă  varier pour une efficacitĂ© accrue ?

Variez ces exercices pour améliorer votre programme :

  • Le vacuum : en position debout ou allongĂ©e, aspirez le ventre lors d’une expiration longue.
  • La levĂ©e de bassin : en position couchĂ©e, relevez le bassin tout en pratiquant une respiration hypopressive.
  • Le pont : Ă©levez les hanches en position couchĂ©e, en maintenant la contraction abdominale.

À quelle fréquence pratiquer les abdos hypopressifs pour une progression optimale ?

Pour une progression optimale, pratiquez les abdos hypopressifs :

  • FrĂ©quence : 3 Ă  5 fois par semaine.
  • DurĂ©e : sĂ©ances de 10 Ă  15 minutes.

Un guide pratique pour dĂ©buter avec les exercices d’abdominaux hypopressifs

Pour commencer :

  • Équipement nĂ©cessaire : un tapis de yoga ou un sol moelleux.
  • Techniques de base : apprenez les techniques de respiration et les mouvements initiaux avec un instructeur qualifiĂ©.
  • Routine simple : commencez avec des exercices de base avant de passer Ă  des mouvements plus complexes.

Quelles précautions prendre lors des exercices hypopressifs pour éviter les risques ?

Prenez ces précautions :

  • Évitez la surcharge : ne forcez pas sur la respiration ou les mouvements.
  • Écoutez votre corps : arrĂŞtez-vous en cas de douleur ou de malaise.
  • Progressez Ă  votre rythme : augmentez l’intensitĂ© progressivement, en fonction de votre confort et de votre capacitĂ©.

Comment varier les sĂ©ances d’abdo hypopressif pour maintenir l’engagement ?

Pour maintenir l’engagement :

  • Introduisez de nouveaux exercices : ajoutez pĂ©riodiquement de nouveaux mouvements pour garder la routine stimulante.
  • Alternez les intensitĂ©s : variez la difficultĂ© et la durĂ©e des sĂ©ances pour continuer Ă  dĂ©fier votre corps.

Quels sont les outils et supports disponibles pour pratiquer la gym hypopressive Ă  la maison ?

Pour pratiquer Ă  la maison, utilisez :

  • VidĂ©os en ligne : suivez des tutoriels vidĂ©o pour apprendre et pratiquer les techniques.
  • Applications mobiles : certaines applications offrent des programmes guidĂ©s et des conseils.
  • Livres et guides : consultez des publications spĂ©cialisĂ©es pour une comprĂ©hension approfondie des mĂ©thodes et des bienfaits.
  • Coach Ă  domicile : faites-vous suivre par un coach professionnel pour pratiquer de la meilleure des manières

​

FAQ : 

Quels sont les avantages de la méthode Hypopressive ?

La méthode Hypopressive offre plusieurs avantages clés pour la santé et le bien-être :

  • AmĂ©lioration de la posture : elle aide Ă  renforcer les muscles du tronc et Ă  amĂ©liorer la posture gĂ©nĂ©rale.
  • Renforcement du plancher pelvien : idĂ©ale pour prĂ©venir et traiter l’incontinence et les prolapsus chez les femmes, en particulier après un accouchement.
  • RĂ©duction de la circonfĂ©rence abdominale : contribue Ă  une rĂ©duction de la taille du ventre grâce Ă  l’activation des muscles abdominaux profonds.
  • PrĂ©vention des blessures : en renforçant les muscles abdominaux et lombaires, elle prĂ©vient les douleurs de dos et les blessures liĂ©es.

Pourquoi faire des abdos hypopressifs ?

Faire des abdos hypopressifs est recommandé pour plusieurs raisons :

  • Protection et renforcement du plancher pelvien : contrairement aux abdos classiques, ils ne crĂ©ent pas de pression nĂ©faste sur le plancher pelvien.
  • AmĂ©lioration de la fonction respiratoire : ils contribuent Ă  une meilleure gestion de la pression abdominale et thoracique.
  • Soutien de la santĂ© digestive : la pratique rĂ©gulière aide Ă  amĂ©liorer le transit intestinal.
  • EsthĂ©tique : ils aident Ă  sculpter une silhouette plus affinĂ©e et tonique.

Comment bien respirer pour gainer le ventre ?

Bien respirer pour gainer le ventre implique l’utilisation de techniques de respiration qui activent les muscles abdominaux profonds :

  • Expirez complètement : videz vos poumons autant que possible pour engager les abdominaux.
  • Aspirez le ventre : après l’expiration, tirez votre ventre vers votre colonne vertĂ©brale et maintenez cette contraction.
  • Maintenez la posture : gardez cette position tout en continuant de respirer lĂ©gèrement par le nez.
  • Pratiquez rĂ©gulièrement : intĂ©grez cette technique dans votre routine quotidienne pour renforcer les muscles et amĂ©liorer la tonicitĂ©.

Quels sont les bienfaits de la respiration abdominale ?

La respiration abdominale est bénéfique pour plusieurs aspects de la santé :

  • RĂ©duction du stress et de l’anxiĂ©tĂ© : elle aide Ă  calmer le système nerveux, rĂ©duisant ainsi le stress et l’anxiĂ©tĂ©.
  • AmĂ©lioration de l’oxygĂ©nation : en respirant profondĂ©ment, plus d’oxygène est distribuĂ© Ă  travers le corps, ce qui amĂ©liore l’efficacitĂ© des fonctions corporelles.
  • Soutien Ă  la digestion : la respiration profonde masse les organes internes, ce qui peut aider Ă  stimuler le transit intestinal.
  • Renforcement des muscles abdominaux : la pratique rĂ©gulière aide Ă  tonifier et renforcer les muscles du ventre.

Quels sont les exercices hypopressifs ?

Voici quelques exercices hypopressifs populaires :

  • Le Vacuum : debout, expirez tout l’air de vos poumons et aspirez votre estomac aussi loin que possible vers votre colonne vertĂ©brale. Maintenez cette position pendant quelques secondes.
  • La Posture de la chaise : assis avec le dos droit, pratiquez des respirations hypopressives tout en maintenant une bonne posture.
  • La LevĂ©e de jambes : allongĂ© sur le dos, les jambes levĂ©es Ă  un angle de 90 degrĂ©s, effectuez des respirations hypopressives tout en maintenant vos jambes en l’air.
  • La Planche hypopressive : en position de planche sur les coudes, effectuez des respirations hypopressives, en maintenant la position aussi longtemps que confortable.

Newsletter Domicil'Gym

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez l'actualité du sport et de la santé directement dans votre boîte de réception