Hémochromatose : trop de fer dans le sang

L’hémochromatose est à l’origine de l’augmentation de la quantité de fer dans le sang.  Première maladie génétique en France, elle se caractérise par une augmentation anormale du fer dans l’organisme. Fatigue, douleur articulaire, teint gris sont les premiers symptômes de cette maladie. Nombreux sont pourtant ceux qui défendent l’idée selon laquelle le fer est directement facteur […]
Team Domicil'Gym ‎ ‎ ‎|
‎ ‎ ‎ ‎22 April 2022
Table des matières
Partager

L’hémochromatose est à l’origine de l’augmentation de la quantité de fer dans le sang. 

Première maladie génétique en France, elle se caractérise par une augmentation anormale du fer dans l’organisme. Fatigue, douleur articulaire, teint gris sont les premiers symptômes de cette maladie.

Afficher l'image d'origine

Nombreux sont pourtant ceux qui défendent l’idée selon laquelle le fer est directement facteur de force musculaire, ils vont alors consommer plus de fer que leur corps n’en demande.

Les compléments alimentaires sont consommés pour des effets énergisants. Mais les effets indésirables impliqués dans le surdosage en fer témoignent de sa dangerosité.

Une cliente atteinte d’hémochromatose fait régulièrement des prélèvements (saignées) pour faire diminuer la quantité de fer dans l’organisme. La pratique sportive est alors à modérer pour éviter de trop solliciter l’organisme qui cherche à rétablir l’équilibre.

Par Frédéric Chevalier, coach sportif Domicil’Gym à Bordeaux.

Newsletter Domicil'Gym

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez l'actualité du sport et de la santé directement dans votre boîte de réception