Ce que le sport permet pour la santé !

L’activité sportive ou plus largement les activités physiques font parti de nous, nous pourrions presque dire de notre génétique tellement elles influencent notre développement et le maintien de notre forme. Libre à nous, d’être physiquement actif. Après tout, nous conservons notre libre-arbitre et notre corps est l’unique bien matériel que nous possédons dès notre naissance, à nous de l’utiliser à notre convenance.

Nous faisons face à un paradoxe, nous n’avons jamais été aussi informé au sujet de l’activité physique, notre degré de connaissance, de technologie progresse de plus en plus et pour autant la prévalence d’un grand nombre de maladies modernes progresse, la plupart étant lié à nos habitudes de vie. Comprenons l’activité physique bien sûr, également notre alimentation, notre rapport au monde, notre bien-être quotidien et donc notre gestion du stress.

Une méta-analyse scientifique récente (Smala, Beeler, Szucs, 2001) a mise en avant l’impact du manque d’activité physique et les maladies que cela occasionne, a contrario ce que la pratique régulière permet d’éviter. Il en ressort pour nous un choix : adopter un mode de vie sédentaire et inviter les maladies les plus célèbres de notre civilisation à s’occuper de notre corps ou bien être physiquement actif, nourrir favorablement notre véhicule et prévenir la survenue de défaillances. Il n’y a pas de mauvais choix seulement le vôtre !

Manque d'APGain d'AP

Dans le premier cas, le meilleur moyen de favoriser l’installation d’une maladie est de posséder un travail sédentaire et répétitif, essentiellement alimentaire ou le plaisir est absent, et l’envie de croiser ses collègues inexistantes. Passez-y tout votre temps. Relevez quotidiennement le défi de manger toujours plus rapidement et appréciez chaque jour le fait de vous permettre de manger le snack industriel le plus potable que vous ayez pu trouver sur place. Ne prenez pas la peine de manger le matin, et continuez à garder le soir comme unique moment de relâche durant lequel vous vous abandonnez à tous les plaisirs de la vie moderne : apéro, télévision, énième cigarette de la journée, jeux en ligne. Sans oublier toutes les obligations de la vie familiale, ou l’entretien de votre logement, les démarches administratives. Laissez-vous aller à ce quotidien et je vous le garanti, vous aurez que ce que vous souhaitez : une maladie à la mode.

Dans le second cas, si vous aimeriez pouvoir augmenter vos chances de rester en bonne santé longtemps et de profiter de la vie. Je vous inviterai à ralentir votre rythme, à prendre le temps de prendre le temps, à réunir les conditions vous étant nécessaire pour vivre heureux, votre bonheur pas celui du voisin. Je vous conseillerai d’adopter une alimentation plus équilibrée et variée, vous apportant quotidiennement vitamines, minéraux et oligo-éléments avec également une grande dose de plaisir. D’un point de vue physique, astreignez-vous chaque jour 30 minutes pour vous dépenser avec quelques longueurs de bassin, quelques kilomètres en vélo ou à pied à rythme modérée, c’est-à-dire suffisamment intense pour vous faire transpirer et respirer plus fort, mais toujours sous contrôle. Vous pouvez également faire du renforcement musculaire, ou des assouplissements. Vous trouverez ci-dessous, une pyramide des activités physiques a intégrer pour avoir des bénéfices pour sa santé.

Coach sportif Forme & Santé, mon métier est de vous accompagner et vous guider pour que vous soyez en forme. Je construis avec vous un programme personnalisé et adapté que je vous aide chaque semaine à réaliser. Vous êtes probablement conscient de ce que vous devez faire pour être bien tout le temps, il vous manque simplement un coup de pouce !

Base AP

http://coach-colomiers.domicilgym.fr/

Cartouche DENIAU

Qu’est-ce que le métabolisme basal?

LE MÉTABOLISME DE BASE

Le métabolisme de base ou métabolisme basal (MB) correspond aux besoins énergétiques de l’organisme pour assurer ses fonctions vitales au quotidien. C’est-à-dire la dépense d’énergie minimum pour survivre et maintenir en activité ses fonctions au repos : cœur, cerveau, respiration, digestion, température du corps… Il est exprimé en calorie ou en joule.

Le MB est réparti de la façon suivante:

 

Le MB moyen pour un homme est de 1500 cal et pour une femme de 1300 cal/jour. Il dépend de plusieurs paramètres : sexe, âge, taille, poids.

PLUS LE MB EST ELEVE ET PLUS ON PERD DU POIDS AU REPOS

Comment l’augmenter : 

  • la musculation : le MB est augmenté en faisant de la musculation. La masse maigre est plus énergivore que la masse grasse sur le plan métabolique.
  • l’hydratation : il faut boire beaucoup d’eau. Une masse hydrique basse est un obstacle à l’activité biochimique de l’organisme.
  • l’alimentation : il ne faut pas sauter de repas…l’organisme interprète cette privation comme une menace et ralentit alors son métabolisme. Au contraire, il est même préconisé de manger plus souvent. En augmentant la fréquence des repas, on répartit plus efficacement les calories ingérées ce qui permet une thermogenèse optimale.
  • la caféine : le guarana, le café, le thé vert, le cola…stimulent le métabolisme car ils activent la dégradation des lipides.
  • les glucides et protéines : il faut privilégier les glucides complexes (pâtes, riz complet, muesli, pain complet…) et les protéines car l’organisme dépense plus de calories pour les digérer et cela augmente le métabolisme de base. Le pourcentage d’énergie consommé pour assimiler les nutriments est le suivant: protéines 18 à 25%, glucides 4 à 7%, lipides 2 à 4%.

 

Concrètement pour modifier son métabolisme de base il faut:

  • changer ses habitudes alimentaires
  • pratiquer une activité physique
  • adapter un mode de vie

Entourez-vous de spécialistes pour atteindre vos objectifs dans un cadre sécurisé et adapté.

http://coach-hendaye.domicilgym.fr

cartouche nadège yazit

Un plan anti-bedaine sans abdo ?

Nous sommes nombreux à faire face avec le temps à cette proéminence grandissante de notre bas ventre. En réalité, loin d’être une fatalité, ce phénomène est naturel si nos habitudes ne changent pas en même temps que notre âge s’élève. Il résulte d’une triade tristement commune : sédentarité, déséquilibre alimentaire et baisse de la production hormonale. Après 50 ans, c’est plus de la moitié de la population masculine qui fait face à ce petit désagrément et la population féminine n’est pas en reste non plus. Comment faire alors pour prévenir ou gommer cette couche de gras de manière durable ?

Pas de miracle dans ce cas, il faut entamer un travail de fond sur ces habitudes liées à l’activité physique, à l’alimentation et à la gestion du stress. L’objectif étant de réduire le nombre de calories non utilisées immédiatement pour la dépense journalière. Pour cela, prenez l’habitude de prendre les escaliers au lieu des ascenseurs, réduisez vos temps face à un écran au profit d’activités vous mettant en mouvement. Une demi-heure de ce type d’activité par jour contribue à maintenir votre masse musculaire et avec elle votre dépense énergétique au lieu qu’elle décroit.

L’activité physique est la seule manière réellement contrôlable d’augmenter votre dépense énergétique. Cependant, il est totalement illusoire de faire des centaines de séries d’exercices pour abdominaux afin de faire disparaître ce bidou. En effet, vous ne feriez que renforcer le muscles sous la couche de graisse alors que ce qui compte réellement est la dépense globale du corps.

De ce point de vue, une solution réside plus dans la mobilisation générale du corps en privilégiant éventuellement les groupes musculaires les plus importants, ceux qui dessinent votre silhouette comme les muscles des jambes et du tronc. Tous les efforts sont efficaces pourvu qu’ils soient suffisamment intenses et réguliers.

Deux grandes possibilités s’offrent ensuite à vous, des activités dites d’endurance (natation, vélo, marche rapide, course, rameur, stepper, etc.) et/ou des activités de renforcement musculaire (exercices au poids de corps, avec charge, élastiques, ect.).

Avec patience et assiduité, votre corps va alors s’affiner, les muscles se modifier et la graisse stockée au niveau du ventre, des cuisses et des fessiers disparaître. Veillez seulement à travailler l’ensemble du corps en évitant le piège de concentrer vos efforts sur un seul groupe musculaire tel que les abdominaux !

Coach sportif personnel Forme et Santé sur la ville de Saint Quentin en Yvelines , je vous accompagne et vous conseille chez vous selon votre emploi du temps !

Réservez vos deux2 séances offertes séances gratuites et sans engagement :

http://coach-saint-quentin-en-yvelines.domicilgym.fr/contactez-moi-par-email

Cartouche Rogala Aurélie