fbpx
Partagez cet article

La sénescence est depuis longtemps une épine dans le pied de l’Homme. En effet, bien heureux serait celui qui trouverait une solution pour l’arrêter, et bien plus riche serait celui qui trouverait comment l’inverser. Et cela reste encore un mystère que la science essaye de percer !!! C’est en cela que les télomères nous intéressent.

Mais qu’est ce donc que ces télomères dont-on entend parler de plus en plus souvent?

Ni plus ni moins qu’une partie de nos chromosomes, plus exactement, ils se situent aux extrémités de ceux-ci.

Quel est leur rôle ?

Ils servent de boucliers et protègent l’intégrité du génome. Plus ils sont longs et plus ils garantissent sa protection.

Cependant,  à  chaque division, les télomères perdent une partie de leur structure et deviennent, par conséquent, plus petits. C’est là que le” bas blesse”… Car plus ils deviennent petits, plus ils perdent en efficacité.

Et en quoi cela me concerne ?

La longueur des télomères est indicateur de notre vieillissement cellulaire. Vouloir s’en préoccuper, semble donc logique.

La science cherche toujours à comprendre comment les rallonger, mais elle en a déjà déduit que l’activité physique régulière freine le raccourcissement des télomères.

Plusieurs pistes sont étudiées, notamment celle des TERRA, molécules protectrices des télomères, produites lors d’exercices physiques. Les chercheurs ont observé que les activités physiques seraient susceptibles de protéger contre les effets du vieillissement.

Lors de ces recherches, un lien de cause à effet a été établi entre l’intensité d’un effort (exprimé en VO2 max) et la production de TERRA. Plus le VO2 max était élevé,  plus il y avait de TERRA produits.

Revers de la médaille, si nos télomères sont protégés par ces TERRA, on soupçonne que ceux-ci se trouvent débordés face aux radicaux libres produits par exemple lors d’une épreuve d’ultra-endurance, dont le résultat serait un raccourcissement plus rapide.

CONCLUSION:

  • Pas d’activité physique = raccourcissement des télomères.
  • Activité excessive = raccourcissement accéléré des télomères.
  • Activité physique régulière modérée = ralentissement du raccourcissement des télomères.

Pour rester jeune, pratiquez une activité physique régulière modérée !

Les conseil du coach :

Si vous désirez vous remettre au sport, commencez par des séances de marche de 45 minutes à allure modéré, si vous ressentez un essoufflement important, que vous ne pouvez pas tenir une discussion ou chanter, alors ralentissez la cadence. Votre rythme cardiaque sera sans doute élevé.

N’hésitez pas à consulter un médecin si vous doutez de vos capacités à pratiquer une activité physique.

Si le manque de motivation, l’ennui ou la crainte de faire mal vous hantent, alors n’hésitez pas à faire appel à un coach diplômé.

http://coach-gemenos-13.domicilgym.fr/

Cartouche Steve Colonna

Partagez cet article