Skip to content

Quelles sont les bonnes graisses pour être en bonne santé ?

Entre bonnes et mauvaises graisses il est important de faire la différence. Les matières grasses ne sont pas à proscrire de votre alimentation car notre corps en a besoin. Cependant il faut savoir les doser de façon à ce que cela ne devienne pas mauvais pour l’organisme.

Laurine Gibory, coach sportif Domicil’Gym à Toulouse et ses alentours vous explique quelles sont les bonnes graisses à consommer pour être en bonne santé.

Pourquoi consommer des graisses dites "bonnes" ?

Le corps humain a besoin de matières grasses et plus précisément d’acides gras essentiels (oméga-3). Seule l’alimentation peut fournir ces acides gras car le corps ne les synthétise pas lui-même. Chez l’adulte l’apport journalier recommencé est de 35 à 40 % de l’apport énergétique total.

Ces graisses interviennent sur de nombreux points :

  • constituent un bon carburant pour le cerveau
  • aident à lutter contre les compulsions
  • sont souvent riches en vitamines liposolubles (A, D, E et K)
  • équilibrent le bon et mauvais cholestérol
  • jouent un rôle dans l’équilibre hormonal
  • détoxifient et stimulent le système immunitaire
  • protègent le système digestif

Quelles sont les différentes graisses ?

Dans la catégorie des bonnes graisses vous trouvez les graisses saturées, insaturées et trans. 

Les graisses saturées proviennent généralement d’origine animale (beurre, crème fraîche entière, saindoux, graisse d’animaux, fromage, lait entier…). Elles peuvent aussi provenir de produits d’origine végétale (huile de noix de coco). Ces graisses apportent leur contribution à l’alimentation comme par exemple avec le beurre cru qui contient de l’acide butyrique qui aide la paroi intestinale à se consolider.

Les graisses insaturées se scindent en deux catégories :

– les mono-insaturées, qui sont riches en oméga 9 et vont être bénéfiques pour les fonctions cardiovasculaires (huile d’olive, sésame, noix et avocat) 

– les graisses poly-insaturées, qui sont les oméga 3 (huile de lin, noix et colza mais aussi dans les poissons « gras », les fruits à coques) et oméga 6 (huile de tournesol, maïs, noix, margarine non hydrogénée, fruits à coque). 

Les graisses trans quant à elles, sont des graisses crées artificiellement à partir de graisses polyinsaturées par un processus appelé hydrogénation (ajout d’atomes d’hydrogène). Cela transforme une graisse polyinsaturée liquide en une graisse saturée solide. Ceci va concerner : les margarines hydrogénées, les huiles végétales hydrogénées (pâtes à tartiner, aliments frits, pâtisseries, viennoiseries, biscuits, plats industriels préparés) et les huiles de fritures.

Les graisses transformées contiennent également des résidus peu recommandables pour la santé, comme l’hexane et souvent des antioxydants douteux. Non seulement elles ne vous apporteront rien, mais elles pourront provoquer divers maux. Elles sont donc à exclure au maximum de votre alimentation.

Comment utiliser les bonnes graisses ?

Au quotidien qu’il s’agisse de l’assaisonnement ou de la cuisson de vos aliments l’utilisation des bonnes graisses varie :

  • Les huiles riches en oméga 9 sont à privilégier pour la cuisson car elles sont stables à température élevée.
  • Les huiles riches en oméga 3 conviennent pour l’assaisonnement.
  • Les huiles riches en oméga 6 sont plus adaptées pour les cuissons au four.

Vous l’aurez compris toutes les graisses ne sont pas a bannir de notre alimentation. C’est pourquoi il est important de varier au maximum les plaisirs afin de profiter de toutes les vertus des bonnes graisses.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Nos dernières actualités