Skip to content
femme yoga cancer

La pratique sportive lors de maladies chroniques telles que le cancer

Tout au long de sa vie, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière et cela, quelque soit l’âge et l’état de santé des personnes (attention, il est important de prendre en compte les contre-indications médicales). L’activité physique permet notamment de diminuer le risque de maladies chroniques telles que certains cancers.

Rémy Reynaud, coach sportif Domicil’Gym à Pau et ses alentours, vous explique l’importance de la pratique d’une activité physique lors de cancers.

L’appréhension de la pratique sportive

Face à la maladie, il est normal d’appréhender des pratiques qui peuvent fatiguer le corps. Près de 3 patients sur 4 atteints de cancer pratiquent une activité physique. Cependant, il y a tout de même 13 % des personnes qui se sont vus arrêter leurs activités sportives à cause de leur maladie.

Plus globalement d’autres éléments peuvent pousser à stopper l’activité physique. La principale cause se trouve être la fatigue, ensuite on retrouve le manque de courage et pour finir tout ce qui va concerner les douleurs associées à la pratique sportive. En raison de ces facteurs, il se peut que la personne développe une kinésiophobie (peur de bouger par anticipation de la fatigue, de la douleur ou des gênes provoquées par le mouvement). Cela va limiter l’activité physique quotidienne et ainsi conduire le patient vers un cercle vicieux de déconditionnement physique.

Malheureusement, l’arrêt d’activité physique n’est pas sans risques. En effet ne plus pratiquer d’activité physique va s’apparenter à de la sédentarité et par conséquent créer un risque de surpoids. La limitation de pratique physique quotidienne peut également conduire à un état d’intolérance à l’exercice. Ces signes peuvent s’aggraver par la progression de la maladie et/ou par les traitements.

Les bienfaits associés de la pratique d’activités physiques

La pratique de l’activité physique est susceptible d’avoir de nombreux effets favorables sur les conséquences physiques et psychologiques des patients.

Stimulant le système immunitaire l’activité physique permet de favoriser les défenses naturelles. Ainsi, aider à une amélioration de la qualité et de l’espérance de vie. De plus, cela permet de prévenir le surpoids mais également l’obésité associée à celui-ci. La fatigue développée à la pratique d’activité physique permet un meilleur sommeil et une réduction de la perte musculaire que peuvent rencontrer les malades. L’objectif est de permettre un accompagnement des patients de la meilleure des manières afin de diminuer les risques de récidives.

Il est important de savoir que la pratique d’activité physique aide à renforcer les liens sociaux, ce qui permet aux malades d’être moins isolés durant cette étape difficile (lors d’une pratique en club ou accompagné d’un coach). 

Vous l’aurez compris, de nombreux bienfaits sont associés à l’activité physique cela, même s’il s’agit d’activités modérées et notamment lors de maladies chroniques telles que le cancer.

Si vous souhaitez aller plus loin vous pouvez vous faire accompagner par un coach sportif Domicil’Gym. Le coach vous aide et accompagne à la réalisation d’activité physique adaptées en fonction de vos pathologies et particularités.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Nos dernières actualités